Je réponds à cette question : comment se marier à soi-même ?

Aujourd’hui, je réponds à cette question que j’ai reçue d’une femme.

Je lui avais promis d’y répondre dans un de mes articles.

Sa question était : « comment se marier à soi-même ? ».

En effet, il y a quelques années, je me suis mariée à moi-même.

Mais, avant cela, j’étais dans une relation toxique et cela a été très difficile pour moi d’en sortir.

Pourtant, cela faisait longtemps que je savais que cette relation n’était pas bonne pour moi, mais je n’avais ni la force ni le courage d’y mettre un terme.

Et encore, nous n’étions pas mariés et je n’avais pas à vivre une procédure de divorce.

Finalement, après l’avoir quitté, j’étais dans ce moment de transition pendant lequel, je reconstruisais ma vie.

À cette époque, c’était très clair pour moi que je ne retournerais pas dans une autre relation toxique.

J’ai, donc, décidé de m’engager envers moi à ne plus accepter de relations malsaines et destructrices.

Et c’est à ce moment précis que j’ai rencontré le père de mon enfant.
J’ai su, immédiatement, que je voulais construire une famille et des rêves avec lui !

Mais, à l’époque, nous n’étions vraiment pas prêts l’un pour l’autre.
Il y a eu beaucoup de phases de jeux, enfin.. pas vraiment de jeux, mais plutôt de danses de nos blessures respectives.

On s’attirait, on se repoussait, c’était très intéressant !

Alors, pourquoi me suis-je mariée à moi-même ?

Dans cette danse que nous vivions, cette belle phase d’apprivoisement, j’ai eu cette réflexion :

“Je veux cet homme et je veux construire quelque chose avec lui.”

Alors que pour moi le mariage n’est pas quelque chose d’important, j’ai, néanmoins, été conditionnée comme beaucoup de femmes, comme toi aussi, peut-être, au mariage parfait.
Ce mariage idéal qui nous fait attendre l’homme, la femme idéale pour se marier.

Et dans cette réflexion sur le mariage, je me suis interrogée :

« Pourquoi attendais-je que mon bonheur vienne de quelqu’un d’autre alors qu’en réalité il résidait, déjà, en moi ? »

À la suite de ce merveilleux dialogue intérieur, j’ai annoncé à mes amis que j’allais me marier, faire une grande fête et je les ai tous invités à la maison !

J’ai mis les petits plats dans les grands comme on dit !

J’ai passé 3 jours de célébration avec des amis à la maison !
Je m’étais acheté une belle jupe blanche.
À la place d’une bague, j’avais choisi de me faire tatouer le doigt.

Comme j’avais la chance d’avoir une amie dont le compagnon était tatoueur, je lui ai demandé de participer à la célébration et de me tatouer.

J’ai reçu plein de cadeaux et je me suis offert plein de cadeaux aussi !

C’était vraiment magnifique.

Faire ce mariage, c’était pour moi poser ceci : ” Je suis la personne la plus importante de ma vie, mon bonheur est entre mes mains et c’est à moi d’en prendre la responsabilité.”

Donc, par cette célébration, je me suis engagée avec moi pour mon propre bonheur, un peu comme on s’engage avec son ou sa partenaire.

Je répondais à mon besoin, mon engagement, en le faisant de moi à moi, en premier.

Et figure-toi que c’est à ce moment que mon premier logo est sorti !

Ce logo que tu vois sur mon site, aujourd’hui, en est une version évoluée.
Ce logo qui est tatoué sur mon annulaire est composé de 2 lunes et 2 soleils.

Chacun a une partie noire et une partie blanche représentant les deux faces le Yin et le Yang, le féminin et le masculin.
Et par-dessus tout, l’accomplissement de cette union sacrée intérieure.

L’union sacrée de ces deux énergies que nous portons tous et toutes en nous que sont le féminin et le masculin sacré.

Créer cette union, cette harmonie en moi, en toi, en nous tous, permet d’atteindre notre essence profonde, et ainsi de nous (re) construire avec amour et bienveillance.

La version évoluée, d’aujourd’hui, ajoute une couronne qui représente les rayons du soleil et de la lune, car l’harmonie de cette union rayonne en moi et autour de moi

Tu souhaites en lire davantage sur l’harmonie du féminin sacré et du masculin sacré clique ICI.

Le mariage à soi : une célébration de ton union à toi-même.

Comme tu as pu le lire, je me suis mariée pour célébrer mon engagement à m’offrir mon propre bonheur, et c’est très personnel.

Si j’ai une seule invitation à te donner pour ton mariage, si c’est quelque chose qui t’appelle, c’est de faire en sorte que pour toi ce soit un grand moment d’amour.

Chaque femme porte en elle un magnifique potentiel d’amour, chaque femme est une prêtresse de l’amour ! 

Ce mariage célèbre ta plus longue relation d’amour !

Comment vas-tu t’occuper de toi ? De quoi as-tu as envie, besoin ? Quelle est ta promesse ?

Et prends le temps de rêver cette union, de ce mariage intérieur, touche cette réalité et ressens dans ton corps et ton esprit tout ce que cela t’apporte comme plaisir, joie et bonheur.

Essaie, c’est une magnifique pratique qui accompagne mes étudiantes tout au long de la formation accompagnante

Se marier à soi : c’est créer un moment qui est important pour toi.

Se marier à soi, au-delà de l’engagement, c’est s’offrir un cadeau, un moment où l’on se célèbre soi, où l’on acte l’amour que l’on porte en soi.

Créer ta célébration, ton rituel pour ton mariage, c’est poser cet acte dans le tangible, dans la matière ici et maintenant, dans ce monde.

Le rituel et la célébration font partie de notre histoire d’humain depuis toujours.
Ils sont destinés à marquer les événements importants dans notre société.

Ils ont également ce rôle de sas entre l’avant et l’après pour la personne mise à l’honneur.
Lorsque tu choisis de te marier à toi-même, peu importe comment tu vas le faire, le rite que tu vas poser intuitivement pour te célébrer te permet de passer ce sas et d’intégrer à l’intérieur de toi toutes les belles intentions que tu poses à ton engagement envers toi-même.

Personnellement, pour passer ce sas, j’ai pratiqué le sauna de la Yoni afin de laisser les mémoires du passé derrière moi. 

Ensuite, je me suis offert ma propre nuit de noces en me faisant l’amour à moi-même.
Je me suis fait l’amour comme je rêvais que l’on me fasse l’amour en utilisant mes objets sacrés tels que l’œuf de jade.

Si tu souhaites en savoir davantage sur l’importance des rituels, clique ICI.

Pour célébrer ton mariage, ton engagement : écoute ton cœur

Pour répondre à cette question : comment fait-on pour se marier avec soi-même ?

Il suffit de le vouloir.

Pour le reste, il n’y a que toi qui peux savoir tout ce dont tu as besoin, de quoi as-tu envie, ce qui te fait plaisir pour célébrer cette union à l’intérieur de toi.

Respecte-toi, si tu as envie d’en parler autour de toi ou pas.

Est-ce que tu as envie de le faire seule ou entourée ?En compagnie de tes amis, tes proches, que des femmes ou des hommes et des femmes ?

Si tu as envie de t’offrir une bague, offre-toi une bague ou fais-la faire.
Si tu as envie de mettre des fleurs sur ta tête, porte-les fièrement,
As-tu envie d’être nue ou habillée, quelles couleurs as-tu envie de porter ?

C’est vraiment à toi de composer ton mariage avec toi-même.
C’est ton mariage et il n’y a que toi qui sais ce qui est le mieux pour toi.

Surtout, le plus important, sois comme tu as envie et amuse-toi !

Et si tu le fais, n’hésite pas à me le partager, à m’envoyer des photos !
Je suis curieuse de savoir comment ce sera pour toi.

As-tu aimé cet article?

Fais le moi savoir en commentaire.

Je t’embrasse, Jessica.

10 réponses

  1. Magnifique Jessica!
    Merci pour ta générosité de partage, ta finesse et ta recherche « d’excellence » dans ce que tu entreprends 🙂
    Je suis fiancée et nous prévoyons de nous marier l’année prochaine et j’ai de plus en plus d’attirance pour ce mariage à soi-même avant ce mariage à l’autre… ça m’inspire beaucoup et me donne envie de vivre cela moi aussi! Un grand merci 🙏🏻

  2. Magnifique vidéo.
    Je me suis mariée à moi-même en juin après en avoir entendu parler durant ta formation accompagnante du féminin.
    Je me suis offerte une bague en triskel, symboliquement pour harmoniser mes 3 parties.
    Je l’ai fait seule avec une belle robe blanche, au bord d’une rivière ou j’ai été me plonger toute nue. C’était un mariage avec ma nature profonde et pour moi il était important d’être accompagnée par ma maman Gaïa, qui continue à me nourrir.
    Ce fut plein d’émotions, et aujourd’hui je me sens plus entière, plus à l’écoute de moi, j’apprends à prendre soin de moi en premier.

  3. Coucou Jessica. Tu te posais la question récemment lors de notre dernier échange de ce que tu pouvais faire de plus pour m’aider à résoudre ma colère. Et bien tout d’abord je tiens à te dire que si je t’ai trouvé toute seule en adressant ma demande à l’univers donc c’est que c’était écrit. Tu sais je n’ai pas toujours été colérique mais suite à des événements de la vie et de ce que porte la famille terrestre que j’ai choisi pour faire grandir mon âme cela a été très très dur à encaisser car je suis la seule et l’unique de cette grande famille à semer des graines de lumière pour ouvrir la voie aux générations futures de ma lignée. Dans ma famille ce que je fais est tabou et mal accueilli mais moi je suis la voie de mon coeur. Nos routes se sont croisées et ne te pose pas de questions tu es la personne qu’il me faut pour ma guérison et cicatrisation. Tes blogs sont super chouette ainsi que ton enseignement. Je pense que tu as une grande intuition tu m’as envoyé plusieurs mail des articles de ton blog sur le trauma; le sauna de la yoni etc…que je n’ai pas encore pratiqué et ni utilisé mon oeuf de jade. La prêtresse de l’amour c’est ça qu’il me faut. en ce moment me reconnecertains et me marier avec moi même et me célébrer dans mon courage d’y arriver. Cet article ton à pic pour moi en ce moment il m’à booste. Il me reste l’audio de la méditation à écouter et faire le Jour 1. Tu m’as vraiment transporté et émue aux larmes par ta gestion et pratique et ton approche très douce ainsi que les termes employés dans tes vidéos et audio avec une bonne tonalité de voix. Encore un grand merci à toi. 😍🤗💜

  4. Une petite remarque. Tu devraisais mettre pour laisser un commentaire. Indiquer mon Nom; puis mon prénom sinon comme c’est indiqué ce qui va s’afficher c’est mon Nom donc ALTIER dit cela fait bizarre et me gêne car je préfère Alice dit ou Alice ALTIER dit : cela est mieux dans la forme.

  5. Bonjour Karen, merci de partager ton rituel avec moi.
    J’adore tout ce que tu as mis en place pour te célébrer.
    Je te souhaite une vie d’amour avec toi-même et je t’envoie mes voeux de joie.
    Vive la mariée !
    Je t’embrasse,
    Jessica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *