Les 4 saisons de la vie et l’accompagnement du féminin.

Chaque année, nous vivons 4 saisons : le printemps, l’été, l’automne et l’hiver.

Dans cet article, je te parle de ces quatre saisons, celles de la nature, mais surtout celles de la vie et de nos cycles en tant que femme.
Je t’explique l’importance de les vivre pour notre bien-être physique, psychique et émotionnel.
Je te partage comment développer un projet professionnel à travers ces quatre saisons selon mon expérience dans le développement de la formation accompagnante du féminin.

En les énumérant ici, je remarque que j’ai commencé par la saison de l’apparition de la lumière, le printemps.
En fonction des cultures, on commence par l’une ou par l’autre.
Dans la culture celte, on commencerait par l’hiver, le printemps, l’été et l’automne.

Les 4 saisons de la vie dans le cycle menstruel de la femme.

Nous, les femmes, traversons quatre phases dans notre cycle menstruel. 

Elles sont définies comme telles : le printemps assimilé à la jeune-fille, notre phase post menstruelle, l’été assimilé à notre phase d’ovulation, l’automne à la phase prémenstruelle et l’hiver avec les menstrues.

Il y a des phases dites d’expansion, c’est le moment de l’expression de soi vers le monde extérieur et de la concrétisation.
C’est l’énergie du renouveau, l’effervescence, l’éclosion, la récolte avec l’été et le printemps.

Au printemps, tu sèmes les graines dont tu récoltes les fruits, en été.

Pour revenir, petit à petit, vers les phases dites de contraction, c’est-à-dire, vers ta maison intérieure, avec des moments d’intériorité, de réflexion, pour te garder au chaud, te ressourcer.

L’automne, pour la Terre, est un moment nourricier.

Les feuilles, qui tombent, alimentent les sols pour le printemps suivant. Elles protègent les insectes et les petits animaux du froid de l’hiver.

En hiver, si l’on prend l’exemple des arbres, toute la sève est emmagasinée dans les racines afin de préserver la vie de cet arbre.

J’interprète ce moment comme la phase de revenir en son centre, la phase pour s’ancrer et se reposer.

Se reposer est important, car quand nous dormons, notre corps se régénère et notre cerveau fait le tri de ce qui est important ou pas pour nous.
Il renforce les connexions neuronales de ce qui est important et nettoie celles qui ne sont plus utilisées.

En automne et en hiver, on savoure les récoltes, on se repose et on prépare le cycle suivant.

Et c’est la même chose, dans nos relations, dans notre développement personnel ou professionnel, dans toutes les sphères de nos vies.

Il est fondamental d’accepter ce cycle naturel qui nous entoure et nous guide pour vivre plus en équilibre.

Si tu cherches des informations sur les saisons du cycle féminin, tu vas trouver l’explication des quatre archétypes féminins expliqués par Miranda Gray, dans son livre « Lune Rouge ».

J’ai écrit un article au sujet de la construction de son identité en utilisant les différents archétypes que tu peux consulter en cliquant ICI.

Tu y apprendras l’origine des archétypes, leurs bénéfices et leur danger.

Les 4 saisons de la vie et l’automne féminin.

Dans notre société, le problème est que l’on veut toujours vivre ces deux saisons d’expansion, rester, à tout prix, dans ces phases d’énergie puissante et d’action.

Nous rejetons catégoriquement ces temps de repos.

Un exemple concret est notre refus de vieillir.

Combien d’entre nous vivent mal leur premier cheveu blanc ou leur première ride ?

Tout est fait autour de nous, pour nous dire que nous ne pouvons pas l’accepter, les publicités, les produits cosmétiques, etc..

À l’automne de la vie, nous sentons ces changements internes et externes de notre corps et bien souvent nous allons tenter de les repousser le plus longtemps possible.

La femme, quant à elle, subit un nouveau deuil car notre culture occidentale l’impose ainsi.
En effet, la femme qui atteint la ménopause reçoit dans nos pays, bien souvent cette image de mort, de la femme qui ne peut plus enfanter, qui n’a plus d’utilité.

Alors qu’en Asie, par exemple, la ménopause est appelée le deuxième printemps.
La femme ménopausée est en réalité la femme sage qui a atteint la maitrise de son cycle et de ses énergies. Elle représente la complétude et la capacité d’utiliser tous ses potentiels lorsqu’elle le souhaite.

Tout le monde veut rester jeune, en plein boum de sa jeunesse, dans son printemps, entre 15 et 35 ans.

Comme tu peux l’imaginer, cela crée d’énormes déséquilibres chez les personnes, au fur et à mesure, qu’elles grandissent. Combien de personnes sont prêtes à tout pour rester jeunes ?

En refusant le temps qui passe et les signes qui l’accompagnent, elles sont, en quelque sorte, en train de rejeter une partie d’elles-mêmes, mais aussi, de ne pas accepter de rentrer dans l’âge de la sagesse.

Ce refus induit la privation, à sa communauté, de la transmission des anciens.
Pourtant, cette transmission est fondamentale pour les générations suivantes, car c’est un passage des expériences vécues par une personne, une famille, un village, etc.

Elle permet, aux plus jeunes, de construire leur identité en fonction des modèles qu’ils ou elles souhaitent s’approprier.

Je te recommande de lire un article que j’ai écrit sur l’importance de la transmission, clique ICI pour le découvrir.

Le cycle féminin, ses 4 saisons et son importance dans ton développement psychique et spirituel.

Il en est de même pour certaines phases de vie psychique et spirituelle.

Parfois, nous avons envie et même besoin d’aller vers les autres, de vivre plein d’expériences, de partages et d’échanges.

Et à d’autres moments, nous avons besoin de nous refermer sur nous-mêmes, de prendre soin de nous, de rentrer dans notre grotte et de rester dans notre lit en boule sous notre couette.

Bien entendu, qu’il est difficile d’accepter ces phases.
Cependant, il est primordial de se rappeler que tout est juste.

Dans la nature, chaque saison est importante et a son rôle.
L’automne, qui fait tomber les feuilles, prépare la terre à l’hiver.
La sève descend dans les racines des arbres pour y concentrer toutes ses forces afin de traverser l’hiver.

L’hiver, où le cycle du soleil est plus court, ici, dans l’hémisphère nord, nous invite à sortir moins, à nous isoler, à nous reposer et à intégrer toutes ces belles expériences que nous avons vécues durant les saisons chaudes.

Pour qu’au printemps, puisse éclore toute cette énergie concentrée et nous permettre de prendre de l’ampleur comme un arbre avec ses feuilles, ses fleurs et ses fruits.

Ces quatre phases sont primordiales, nous en avons besoin pour nous régénérer, nous nourrir, nous ressourcer et pouvoir magnifier au printemps.

Nous pouvons vivre ces 4 phases en une seule journée, en une semaine, en un mois, en un an, en une décennie et en une vie, aussi.

Les 4 saisons de la vie, le cycle féminin et nos émotions.

Ces quatre saisons s’appliquent aussi à nos émotions.

L’émotion se manifeste, elle monte en nous, elle atteint son pic et retombe comme les feuilles de l’automne et la sève pour s’éteindre.
Soit-elle, une émotion positive, comme la joie, nous avons besoin d’intégrer ce qui a été vécu.

Et l’on ne s’octroie plus ce moment d’intégration parce qu’aujourd’hui, c’est mal vu.
On croit, que ce n’est pas bon pour nous, alors que, ça fait partie du cycle de la vie, de la nature, du cycle menstruel.

C’est ce qui nous permet d’être équilibré.es.

Dans les stages et retraites, il manque, selon moi, davantage de moments d’intégration. J’ai l’impression d’être en train de courir tout le temps pour faire des pratiques et de ne pas avoir suffisamment de temps pour manger, dormir, échanger avec les autres participants.

C’est pour cela que durant mes retraites, il y a énormément de temps de pause, afin que chacune ait le temps de se reposer, de manger, de s’occuper d’elle, d’explorer les environs, de savourer avec les autres participantes.

Sais-tu que j’organise une retraite dans 8 jours ?

Ce sera sur une magnifique île grecque, l’île des grands dieux pour la reine que tu es.
Si tu souhaites recevoir les informations pratiques de cette retraite, clique ICI pour être redirigée vers le formulaire de contact.

Les 4 saisons de la vie et l’intégration de ton essence féminine.

Dans la culture celte, il existe 8 fêtes majeures.

Elles sont les célébrations des passages d’entrée vers des moments du cycle naturel d’une année.
Ces 8 portails marquent les solstices et équinoxes, mais aussi le mi-chemin entre chacun.

Nos pays ont baigné dans la culture celte, car elle a été fortement répandue en Europe centrale et même dans la péninsule ibérique.

C’est en suivant ces rythmes naturels que j’ai posé les bases de la formation Accompagnante du féminin.

Je l’ai fait tout naturellement, sans recherche spécifique, car c’est le meilleur moment pour moi et le type de travail que je propose.

La formation démarre avec les feux de Beltane, le 1er mai, qui est une des quatre fêtes majeures de la religion celte aussi appelée religion païenne.

Beltane veut dire le feu brillant.
Avec l’énergie du feu, purificatrice et enveloppante, cette énergie du renouveau est propice pour démarrer ce nouveau cycle de transformation que propose cette formation sur le féminin.

Pour Samain, le 1er novembre, nous démarrons la partie orientée vers l’autre. C’est le Nouvel An celte.

Un bon moment pour démarrer le travail d’intégration et de renouveau proposé durant la saison sombre.

Pour Imbolc, le 1er février, fête du féminin sacré, nous entrons dans la supervision de la formation.

Le moment où les participantes accompagnent des femmes extérieures à la formation et démarrent leur activité.

Honorer ce passage pour coacher des femmes est selon moi ancrer le souhait d’être au service de l’épanouissement féminin.

As-tu remarqué que toutes ces célébrations celtes ont leurs équivalents dans notre société moderne ?

Les 4 saisons et la formation Accompagnante du Féminin

Sur le plan des saisons, la formation démarre au printemps avec l’énergie du renouveau, les graines qui seront plantées au début de cette formation pourront déjà être récoltées à la fin de l’été ou au début de l’automne.

En hiver, la proposition est d’intégrer ce que tu as appris, durant le printemps et l’été, afin de le mettre au service des autres, au printemps suivant.

Durant la saison lumineuse (printemps et été), la proposition de ce semestre est dirigée vers ton développement personnel et la saison sombre sera celle de ton développement en tant qu’accompagnante du féminin et coach de la femme.

Les 4 saisons de la vie et l’acceptation de sa nature féminine.

En conclusion, amener cette conscience de tes différentes phases, de tes 4 saisons, te permet d’accepter qui tu es, dans ton entièreté, avec toutes tes parts.

Que ce soit dans tes phases d’épanouissement, de lumière, de croissance et de création, mais aussi, dans tes phases de préparation et de repos.

Certes, l’inaction de l’hiver représente la mort.
Mais sache qu’en réalité, ce n’est que la fin d’un cycle qui prépare le suivant.

Il est, cet instant qui te permet de faire le bilan du cycle précédent, de savoir ce que tu désires améliorer et de te préparer à pouvoir incarner tes sagesses découvertes dans le cycle qui se termine.

Cet instant, où tu peux rêver et poser tes idées, les embryons de tes futures créations pour que les graines puissent germer et les projets se matérialiser, au prochain printemps.

As-tu aimé cet article ?

Fais-le moi savoir en commentaires.
Sache que je réponds toujours aux commentaires, c’est un plaisir d’échanger avec toi.

Parlant de bon moment, connais-tu le Yoni steam ?
Découvre, ICI, cette pratique féminine ancestrale issue de multiples traditions que l’on nomme le sauna de la Yoni, le Sauna de l’utérus, le Yoni Steam, V-Steam, bains de vapeurs ou encore vapeurs vaginale.

Elle te permet de retrouver une connexion profonde avec ta nature cyclique, tout en douceur et en chaleur.

Je t’embrasse,
Jessica

Une réponse

  1. Merci Jessica pour cet article plein de bon sens qui me permet de comprendre mes moments de frustration, et surtout de me rappeler l’importance du cycle, de son potentiel lorsque l’on en a conscience, que l’on se permet de l’intégrer dans son quotidien, dans ses projets. Il offre comme une trame qui me permet, à cette vision, de relâcher la pression sans pour autant relâcher les actions mais bien de les ajuster.
    Au plaisir de te lire encore,
    Lau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ebook-popup-therapeuthe

Tu recevras aussi des mails à chaque fois que je publie un nouvel article Vlog, que j’ouvre une formation ou que je propose une offre. Tes données sont sacrées pour moi, tu ne recevras que du contenu qui j’espère pourrait t’intéresser.

Si ça ne t’intéresses pas, au premier mail reçu, tu peux te désinscrire en un seul clic.

EBOOK LES 3 CLÉS POUR UNE ACTIVITÉ PROSPÈRE

Complète avec tes données ci-dessous et tu recevras instantanément ton Ebook.