Pourquoi je ne recommande pas le Tantra ?

Celles et ceux qui me connaissent savent que j’adore le Tantra, que cet art de percevoir et de vivre fait partie de ma vie au quotidien. J’ai beaucoup de gratitude pour l’apparition de ce courant ancestral dans ma vie et pour tout ce qu’il m’a apporté.

Peut-être que tu sais aussi que cela fait presque 10 ans que j’étudie cette science du corps, de l’énergie et de la psyché

J’aime tellement ce courant que j’ai suivi de nombreuses formations de Tantra, avec des enseignants reconnus, afin de pouvoir approfondir et de pouvoir aussi transmettre cet art.

Pourtant, je ne recommande pas à tout le monde de faire un stage ou une retraite Tantra. Je t’explique pourquoi dans cet article en te donnant mon avis basé sur mon retour d’expérience.

Si tu as subi des traumatismes liés à la sexualité, il vaut mieux éviter le Tantra

Si je ne recommande pas le Tantra aux personnes qui ont été victimes de violences sexuelles, c’est tout simplement parce que souvent, les enseignant.e.s de Tantra ne sont pas informé.e.s sur ces traumatismes, ni certifié.e.s à pouvoir accompagner des gens sur les traumatismes qu’iels ont pu subir.

J’ai été moi-même victime de traumatismes et je me suis retrouvée dans des stages qui m’ont traumatisé à nouveau. Par exemple, à l’occasion d’une retraite de Tantra qui durait une semaine, un des participants était clairement là pour profiter d’avoir auprès de lui des femmes qui sont en recherche et par conséquent, il passait plus de temps à tenter de nous séduire qu’à s’intéresser au stage pour lequel il était là. Si bien que lors d’un exercice où le but était de nous dévêtir le plus possible puis de s’allonger tous ensemble en câlin, cet homme n’a pas hésité à passer plusieurs corps pour venir me toucher la poitrine sans mon accord.

Bien évidemment, cela m’a apporté un nouveau traumatisme et lorsque j’en ai fait part au facilitateur en lui demandant pourquoi il acceptait qu’un tel personnage qui a ce type d’intention participe à ce stage, il m’a répondu qu’il souhaitait avoir cette énergie dans son stage. Il était donc non seulement au courant du comportement que pouvait avoir ce participant, mais en plus il le cautionnait sans prendre soin de savoir si d’autres participant.e.s avaient vécu des traumatismes ou des violences sexuelles dans leur passé.

D’ailleurs, il était totalement au courant que j’avais moi-même été victime d’inceste, d’abus et de harcèlements sexuels dans ma vie, et pourtant, il a tout de même autorisé cette personne à venir participer à ce stage.

Le Tantra est un art qui doit te permettre de t’épanouir dans ta sexualité tout en développant le côté sensoriel, stimuler ton appétit sexuel ou encore renforcer des organes, mais le Tantra ne doit en aucun cas te traumatiser ou te rappeler des traumatismes que tu as subis auparavant !

Voilà pourquoi je ne te recommande pas le Tantra si tu as été, comme moi je l’ai été, victime de traumatismes sexuels, car certains facilitateurs ou enseignants n’auront pas la précaution de te mettre en sécurité ni de te protéger, et c’est pourtant des éléments très importants dans cette pratique.

Si toutefois tu as très envie de pratiquer le Tantra mais que tu as connu des abus sexuels par le passé, je te recommande vivement de consulter un.e spécialiste de ce type de traumatisme afin d’entamer avant tout une thérapie. Tu dois te lancer uniquement si tu le sens et si tu es prêt.e, pas avant car tu risquerais de ne pas te sentir à l’aise lors de ton stage ou de ta retraite.

Bien choisir son enseignant ou son facilitateur de Tantra

Maintenant que tu sais comment peuvent se comporter certaines personnes dans cet univers, tu dois prendre soin de bien choisir avec qui tu fais ton stage ou ta retraite. Bien sûr, il n’y pas que par rapport aux traumatismes sexuels que l’on a vécu par le passé qu’il faut prendre soin de bien choisir son enseignant ou son facilitateur.

Comme pour de nombreux domaines qui touchent au développement personnel et à la spiritualité, il existe des personnes très impliquées dans ce qu’elles font et d’autres beaucoup moins malheureusement.

Dans l’univers du Tantra, tu peux aussi bien avoir à faire à quelqu’un qui va mal t’informer sur cette pratique parce que lui-même n’a pas eu une formation sérieuse et complète, comme quelqu’un qui fait cela pour de mauvaises intentions.

En effet, il existe des formations de Tantra d’un mois, d’un an ou encore d’autres qui sont sans profondeur. Je trouve qu’un seul mois pour accompagner un autre humain dans un domaine dans lequel sûrement iel va se sentir très vulnérable n’est pas suffisant pour acquérir toutes les spécificités de cet art ancestral qui requiert beaucoup de connaissances.

Il existe également des formations dans lesquelles les formateurs sont plus préoccupés par eux-mêmes que par le bien-être de leurs client.e.s ou des élèves qu’ils sont en train de former. Je ne trouve pas cela très sérieux pour réellement offrir un cadre de sécurité à une personne.

Avant de te lancer dans le Tantra, tu l’auras compris, il faut prendre soin d’être bien dans son esprit par rapport aux choses qu’on a potentiellement vécu et qui peuvent rester ancrées même des années plus tard. Il faut également bien se renseigner sur l’enseignant ou sur le facilitateur qui va s’occuper de gérer le stage que tu comptes faire ou la retraite à laquelle tu veux participer car tous ne sont pas forcément instruits de la même manière ni correctement.

Ce n’est pas parce qu’une personne a suivi une formation sur le Tantra que cette formation était bonne, ni qu’elle est informée pour tout ce qui concerne les traumatismes et qu’elle sait prendre en charge les victimes de traumatismes. Je te conseille de bien te renseigner auprès de celles et ceux qui ont déjà participé à un stage ou à une retraite avec ce facilitateur/enseignant avant de t’y inscrire afin d’éviter les mauvaises surprises.

As-tu aimé cette vidéo ? Fais-le moi savoir en commentaires.

J’espère que cette vidéo t’apporte des pistes pour pouvoir être en sécurité.

Je t’embrasse,

Jessica.

Télécharge l’ebook offert du sauna de la Yoni.

6 réponses

  1. Très intéressant Jessica. Merci du partage. Même si je n’ai pas était victime d’abus trop marquants c’est très bien d’être consciente.

    Bien à toi, et félicitations pour ce nouveau chemin qui à l’air de bien réussir.

    Je t’embrasse.

    Carmen

  2. Bonsoir Jessica, merci pour ton enseignement, je suis très intriguée par le tantra , mais en même temps je me pose beaucoup de questions quant à l’aspect “sécurisant” ou la confiance que l’on peut donner ou pas a la personne encadrante .
    Délivres tu toi même ce type d’enseignement ?
    merci a toi
    je t’embrasse
    Amanda

    1. Bonjour Amanda, merci pour ton message et ton questionnement. Si tu te poses ce genre de question, je t’invite à bien “voir” les facilitateurs avec lesquels tu feras un stage ou autre.
      Le module 6 de la formation Accompagnante du Féminin a une leçon complète autour du Tantra. Après celle-ci, tu auras des belles pistes à explorer et aussi suffisamment de sécurité en toi ainsi que la liste des enseignants que je recommande en Tantra.
      Encore quelques mois pour cette leçon 😉
      Je t’embrasse,
      Jessica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ebook-popup-therapeuthe

Tu recevras aussi des mails à chaque fois que je publie un nouvel article Vlog, que j’ouvre une formation ou que je propose une offre. Tes données sont sacrées pour moi, tu ne recevras que du contenu qui j’espère pourrait t’intéresser.

Si ça ne t’intéresses pas, au premier mail reçu, tu peux te désinscrire en un seul clic.

EBOOK LES 3 CLÉS POUR UNE ACTIVITÉ PROSPÈRE

Complète avec tes données ci-dessous et tu recevras instantanément ton Ebook.